Comment repérer les jouets non conformes ou dangereux ?

Certains parents négligent la surveillance de ses enfants et ne tiennent pas compte des matériaux de conception de ses jouets.

Il existe dans certains hochets de bébé, des substances nocives et toxiques qui peuvent porter atteinte à la santé du tout-petit. Dans ce cas, il est important de rester vigilant sur les articles de puériculture et de bien savoir les nettoyer après chaque usage.

Savoir utiliser convenablement les instruments de puériculture

Face aux avis des consommateurs sur les jeux d’éveil, une réponse de maman indique qu’à partir du moment où bébé sait tenir un objet, instinctivement, il introduit celui-ci dans sa bouche. C’est cette habitude qui est dangereuse pour la santé, car ilya pas mal d’articles qui ne sont pas régulièrement nettoyés et donc contiennent de poussières ou de saleté.

Mis à part connaitre les matériaux toxiques comme les BPA, les métaux lourds et les parfums de synthèses, il est essentiel de savoir à quel moment le jouet doit être utilisé.

Certains parents accordent à leurs enfants par exemple de porter un jouet dans le bain alors que c’est défendu par le fabricant. En effet, une moisissure peut se développer dans l’objet si une vérification n’est pas faite.

Pédiatrie : avis sur les jouets dangereux

En début d’année, un médecin a constaté une odeur désagréable à l’intérieur d’un hochet célèbre pour bébé. Après avoir coupé la mascotte en deux, une moisissure a été constatée à l’intérieur. Cette situation a engendré une polémique sur les réseaux sociaux et a mis plusieurs parents dans l’angoisse totale.

Par ailleurs, un pédiatre spécialisé mentionne que tous les articles de bébé qui répondent aux normes écologiques sont tous conçus pour préserver la santé de l’enfant. Sauf qu’ils doivent être nettoyés toutes les semaines et séchés entièrement.

Toutefois, les bébés exposés à des objets moisis ne risquent pas un danger pour son système immunitaire. Seulement, si les parents constatent une éventuelle moisissure sur les articles de leurs poupons, ils sont conviés à les jeter directement à la poubelle.

Quelle chaussure de ville choisir pour un homme ?

les chaussures sont l’une des choses qui complètent la tenue d’un homme. D’où l’intérêt de bien choisir la paire de chaussures de ville homme le plus adaptée.
Tout le monde sait sans doute que la plupart des gens, notamment les femmes regardent en premier les chaussures d’une personne avant le reste de ses tenues. C’est pour cette raison que chaque homme doit faire en sorte de choisir la meilleure paire, surtout s’il tente de séduire une femme. Toutefois, trouver la bonne paire de chaussures reste une chose pas facile à faire. En effet, outre le fait qu’il s’agit d’un élément du dressing un peu cher, elle peut même être plus chère que les autres pièces de la tenue comme la veste, le costume, ou autre. C’est donc un grand investissement, ainsi, il faut considérer certains critères pour dénicher les chaussures de ville pour homme les plus adaptées à la circonstance, mais encore le style, la construction, la qualité et la couleur.

Les différents types de chaussures pour homme

Les chaussures pour homme se déclinent en plusieurs familles. C’est donc le patronage ou style qui détermine à quelle famille elles appartiennent. En premier, il y a les richelieus, qui sont le plus classiques parmi tous les modèles. Ce sont les paires de chaussures de ville homme idéale pour accompagner des tenues légèrement formelles. On les porte la plupart du temps pour le travail et les grandes soirées. Ensuite, les derbies sont les plus habituels, d’autant plus qu’ils sont moins formels que la précédente et se portent en toute circonstance. Il y a aussi les chaussures brogues qui sont également la plupart du temps des derbies. Ce sont surtout les Écossais qui les portaient avant, surtout dans les campagnes. Ils sont donc très résistants aux pluies et aux flaques d’eau. Il possède des perforations qui sont devenues plus décoratives actuellement. On trouve aussi des chaussures de ville homme comme les mocassins. Ce sont les modèles sans lacets et adaptés pour le look casual. Les chaussures à boucles sont aussi du même groupe que les derbies. Les bottines sont les modèles qui montent jusqu’à la cheville ou un peu plus haut pour certains modèles. Ce sont des chaussures qui s’adaptent à toute tenue. Enfin, il y a le balmoral qui est surtout des chaussures habillées.

Les critères de choix d’une paire de chaussures idéales pour homme

La première chose à prendre en compte lors du choix des chaussures de ville homme est sa couleur. Le marron reste l’un des intemporels, car il s’agit d’une passe partout. Sinon, il est aussi possible d’opter pour les autres nuances de couleurs du marron. Vous pouvez aussi opter pour la couleur noire si vous avez la tenue qui se marie avec. Pour ce qui est de la matière, il est essentiel de choisir du cuir. En ce moment, il existe des matières qui donnent des effets de froissages, que tout le monde pense très tendance. Néanmoins, il s’agit d’une faute de goût, ainsi, il faut les éviter autant que possible. Pour être au top de la mode, préférez un cuir brillant qui donne un bon reflet. Attention quand même à choisir le bon cuir lors de votre achat afin qu’il puisse durer assez longtemps. La forme de la chaussure doit encore être en accord avec votre morphologie, mais surtout à votre look. Enfin, il faut aussi miser sur la bonne taille de chaussures de ville homme. Si vous sentez que vos orteils touchent le bout, c’est un peu court. C’est légèrement grand si vous pouvez mettre un doigt entre le talon et l’arrière de la chaussure.

Conseils pour nettoyer votre grille de barbecue sans l’abîmer

Les viandes et légumes cuits au barbecue sont toujours un régal pour nos papilles. La cuisine au barbecue est aussi synonyme de moments joyeux passés en famille ou entre amis, et les souvenirs de telles journées ou soirées restent souvent dans les anales. Oui mais voilà, une fois les festivités passées, reste à savoir Comment nettoyer sa grille de barbecue !

Un nettoyage sans produit chimique

Si vous souhaitez nettoyer votre grille sans aucun produit chimique, laissez agir la chaleur. En effet, la matière qui reste collée à votre grille est bien souvent de la graisse qui a coulé des morceaux de viande ou de volaille. En grattant à froid votre grille vous risquez de gravement l’abîmer en la rayant.

De plus, vous n’arriverez pas à décoller chaque parcelle de graisse, et vous serez en face d’un travail chronophage, minutieux et vraiment laborieux. Une technique est d’allumer votre barbecue et de laisser chauffer légèrement votre grille sans rien dessus.

Une fois chaudes, les graisses vont fondre d’elles-mêmes et tomber dans le charbon. A ce moment-là, éteignez le feu et sans vous brûler, saisissez une grosse boule de papier journal et frottez sur votre grille pour la dépoussiérer : le tour est joué !

Un produit puissant pour tout dégraisser

Si vous souhaitez vous lancer dans un nettoyage plus en profondeur de votre grille, comme par exemple pour une première utilisation après toute une saison hivernale, nous vous conseillons d’utiliser un produit hyper puissant, qui vous économisera bien des efforts de grattage ou autres.

En quelques gestes et à froid, il suffit de vaporiser un produit pour plaques vitrocéramiques ou vitres des inserts de cheminée (voir sur astucedegrandmere.com) et de laisser agir quelques minutes avant de rincer.

La vérité sur les assurances dma

La dma, une protection complémentaire

La dma (assurance Décès et Mutilation Accidentelle) est une police d’assurance qui vient compléter l’assurance-vie, elle ne la remplace pas. Elle contribue à assurer le membre et sa famille en cas de décès ou d’un accident grave affectant le corps-même de l’assuré. Une blessure grave comme la perte d’un membre, de la vue ou autres mutilations peuvent avoir des conséquences graves sur toute la vie de la famille.

Par exemple si un couple dispose de deux revenus et s’est engagé en conséquence en empruntant des sommes en rapport avec ses gains mensuels, la perte d’un des salaires remettra en cause la totalité de l’organisation familiale et mettra à mal à plus ou moins longue échéance, les projets programmés comme les études futures des enfants.

La dma n’est pas une arnaque

Sur internet, il est facile de créer des rumeurs sans être poursuivi pour la diffusion de fausses informations. L’adage populaire dit qu’ « il n’y a pas de fumée sans feu » ou encore et surtout « calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ». C’est malheureusement possible plus que jamais sur les réseaux sociaux avec leur diffusion instantanée tous azimuts.

Les usagers s’indigent très vite sur de fausses informations non contrôlées et une fois que la rumeur est lancée il est très difficile de la rattraper. Pour apporter un démenti sur l’affaire escroc dma par exemple, qui a pu être généré aussi bien par un assuré déçu par son assurance parce qu’il avait des exigences inappropriées et simplement qu’il n’avait pas lu ou comprise correctement son contrat, que par un concurrent de la compagnie incriminée à tort, il faut fournir un travail de longue haleine pour remettre les faits à leur vraie place.

Comment choisir la couleur de ses chaussettes ?

Comment assortir son costume et ses chaussettes ?

Dans un environnement formel, les accords classiques et simples sont à privilégier. Voici quelques exemples :

• costume marron, chaussures marron et chaussettes marron ;
• costume gris, chaussures marron ou noires et chaussettes grises ;
• costume bleu marine, chaussures marron ou noires et chaussettes bleues.

En fonction de votre facilité à gérer les couleurs et votre personnalité, vous pourrez opter pour un style plus original en portant par exemple une paire de mi-bas avec des couleurs unies (vert, rouge, …). Si le cadre n’est pas formel, des motifs tels que les pois et les rayures sont conseillés :

• costume gris, chaussures marron ou noires et chaussettes rouges ou vertes ;
• costume bleu marine, chaussures marron ou noires et chaussettes rouges ou noires.

Laissez courir votre imagination, pensez bon goût et chic, jouez avec les couleurs et faites-vous plaisir. Veillez toutefois à éviter l’accord lacets-chaussettes-cravate de la même couleur.

Comment assortir une tenue décontractée et une paire de chaussettes ?

Tout comme avec le costume, il est possible d’assortir la paire de chaussettes à la veste décontractée et au jean. Dans ce cas, vous aurez plus de liberté et pourrez choisir des chaussettes multicolores, fantaisistes ou avec des motifs.

Un conseil : évitez de tomber dans le ridicule. Même si les chaussettes ne sont qu’un accessoire, elles apportent une touche supplémentaire au style vestimentaire. Tous les hommes soucieux de leur tenue savent d’ailleurs que chaque détail compte.

Voici quelques conseils pour vous aider :

• évitez le total style lacets-chaussettes-ceinture-écharpe de la même couleur ;
• évitez les mi-bas et les chaussettes de couleur rouge lorsqu’un de vos vêtements est de couleur verte ;
• à défaut de porter un accord pauvre tel que des chaussettes jaunes ou rouges, des chaussures noires et un pantalon noir, n’hésitez pas à remplacer ce dernier par un pantalon bleu marine. Une autre astuce consiste à opter plutôt pour des chaussettes avec des motifs ;
• ne portez jamais une tenue de ville avec une paire de chaussettes de sport, et ce quelle que soit la couleur des chaussettes ;
• il n’est pas nécessaire de multiplier les rappels de couleurs ;
• la complémentarité vaut mieux que l’excentricité (en d’autres termes, si vous hésitez sur le choix de la couleur des chaussettes, choisissez une qui est plus sombre que celle des chaussures) ;
• les chaussettes avec des messages du type « Je suis un homme charmant », « Je t’aime », … sont à bannir de votre garde-robe ;
• les motifs à privilégier sont les rayures et les pois chics et discrets ;
• les mi-bas sont élégants car ils ne font pas apparaitre les mollets (même en position assise).

Quelques remarques sur les couleurs

Il est important de préciser qu’un style vestimentaire intemporel et chic se compose de 2 ou 3 couleurs principales (les différentes teintes ne sont pas incluses ici) ; il n’est donc pas nécessaire de multiplier les couleurs vives (vert, jaune, rose, rouge, …).

Vous pouvez par exemple porter une paire de chaussettes rouges avec un chino beige, une chemise bleue, une veste bleue et une paire de chaussures marron. Par contre, si vous ajoutez une pochette jaune et des lacets verts à cette tenue, vous tomberez sans aucun doute dans le « fashion faux pas ».

Liens externes : quelle importance pour votre site ?

Les liens externes regroupent l’ensemble du net linking externe qui relie votre site au monde via le réseau mondial WWW. A la différence des liens internes qui constituent le maillage de votre site, les liens externes peuvent venir de n’importe quel autre site web : blogs, réseaux sociaux, portails, etc. Ce sont toutes des sources qui pourront pointer vers votre site.

L’impact des liens externes sur le référencement

Les moteurs de recherche comme Google ou Bing accordent la plus grande importance aux liens externes. Ils sont la pierre angulaire qui véhicule une meilleure stratégie de référencement. Ainsi, l’algorithme de Google par exemple, positionne en priorité dans son classement les sites aux pages qui disposent de liens externes issus de sites disposant d’une grande notoriété. Par exemple, pour deux pages disposant de la même qualité d’optimisation off page, une sera mieux positionnée si les liens externes sont de qualité (avoir des liens provenant d’un site gouvernemental par exemple).

Comment faire une collecte de liens efficaces

Conscients de cette importance, experts et référenceurs sont dans un éternel travail de recherche afin de dénicher des liens de qualité pour améliorer leur referencement à lyon avec vos idées personnalisées. Une des grandes marches à suivre, c’est d’exploiter le réseau de votre secteur d’activité. En effet, si vous êtes un artisan et que vous disposez de contacts solides avec certains de vos partenaires et clients, cela peut vous être d’une grande utilité, demandez la permission d’intégrer un lien dans une de leurs pages, vous verrez, cela se sentira très vite sur votre référencement. Les réseaux sociaux sont également une foire aux liens notamment sur les publications publicitaires.

Isoler sa maison : par où commencer ?

Lors d’une construction ou rénovation, l’isolation permet de faire des économies d’énergie et apporte un certain confort aux habitants. En matière de performance énergétique, l’isolation thermique de toute la maison s’impose !

L’isolation des combles : un facteur primordial

Par où démarrer ? L’isolation de votre toiture et celle des combles sont à considérer en priorité afin de limiter les déperditions thermiques. En effet, ce sont les endroits où s’échappe une bonne partie de la chaleur, durant la période hivernale. Il convient de prendre un isolant de qualité et suffisamment épais qui se pose entre la charpente et la cloison délimitant la surface sous vos combles perdus. Vous réduirez ainsi votre consommation énergétique. Vous avez des combles peu accessibles et vous ne savez pas comment les isoler ? Confiez la tâche à un artisan expérimenté et qualifié RGE afin de profiter des avantages fiscaux octroyés par l’état !

L’isolation des murs : traiter les ponts thermiques en seconde étape

Les murs représentent environ 25 % de pertes énergétiques alors une bonne isolation permet de garder la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. Tout d’abord, on traitera les murs exposés au Nord et à l’humidité. D’autre part, l’isolation par l’intérieur reste très prisée car moins coûteuse. Afin d’assurer un confort, un espace habitable et des économies à l’occupant, les professionnels choisissent les matériaux en fonction de leur résistance et conductivité thermiques. Grâce à l’isolation performante, les appareils de chauffage se trouvent aussi moins sollicités. L’isolation phonique, elle, figure parmi les facteurs préoccupants à cause du trafic routier.

L’isolation des sols : des économies durables

Il faut se poser des questions sur la nature des sols existants avant de procéder à une isolation. Est-il situé au-dessus d’un vide sanitaire ou voyez-vous des traces d’humidité ? Faites-vous aider par un professionnel pour éviter des mauvaises surprises comme les remontées capillaires dans les murs des bâtiments anciens ! Sinon, il est possible de poser une dalle en béton cellulaire ou des panneaux rigides par-dessus le sol.

Remplacer les fenêtres et les équipements pour améliorer l’isolation thermique

Après avoir isolé les murs, il est plus facile de s’occuper des fenêtres. Bien sûr, on examine l’état du châssis pour savoir exactement ce qu’il faut changer. On peut remplacer un simple vitrage ou survitrage par un double ou triple vitrage. De plus, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt ou d’aides totales et partielles. N’hésitez pas à acquérir aussi une nouvelle chaudière ou un chauffe-eau pour engendrer plus d’économies ! Il est, également, recommandé d’installer une ventilation mécanique centralisée pour évacuer l’humidité et renouveler l’air ambiant.

Une isolation performante passe par une isolation sous toiture, une isolation des combles, une isolation thermique et une isolation phonique. Un professionnel possède des compétences en matière d’étanchéité à l’air ainsi que des connaissances sur l’isolation suivant les nouvelles exigences RT 2012.

Sophie la Girafe est un jouet des plus sains

Le jouet Sophie la Girafe fait partie des premiers choix des parents à la recherche d’un doudou pour leurs enfants. Cela est tout à fait normal étant donné que ce jouet présente de nombreuses qualités qui ne sont pas passées inaperçues. Toutefois, les rumeurs la concernant ont un peu entamé sa réputation. Voici donc quelques informations concernant Sophie la Girafe qui démontre qu’elle est vraiment sans risque pour les enfants.

De nombreux avis sur le jouet

Les constructeurs ont déjà apporté de nombreuses explications pour répondre aux intox de moisissure sophie la girafe ainsi que les risques d’intoxication pour les enfants qui ne sont pas fondés. Cela a permis de rassurer les parents de manière générale sur la situation. En effet, depuis les mesures prises par Vulli, la réputation du célèbre doudou est revenue à ce qu’elle était auparavant. Pour les familles qui utilisent Sophie la Girafe, toutes ces rumeurs n’ont été portées que par des personnes peu objectives. Etant donné qu’elle a été utilisée par de nombreuses générations et qu’aucun réel problème n’a encore été pris en compte, il est donc évident que ce jouet soit l’un des plus sûrs parmi ceux produits en France.

D’autres informations pour aider les parents

En dehors des réponses aux intox sur Sophie la Girafe, il faut connaitre ses autres caractéristiques pour profiter pleinement de ce jouet. Pour les parents qui ne la connaissent pas assez par exemple, il faut savoir qu’il s’agit à la fois d’un doudou et d’un jouet dentaire. Sa partie supérieure est douce et très esthétique, ce qui la rend vraiment attachante. Sur ses pattes par contre, on retrouve du caoutchouc idéal pour soulager les plus petits lors de la poussée de ses premières dents. En plus de ses différents points forts, il ne faut pas oublier que Sophie la Girafe est commercialisée et produite uniquement en France. L’acheter participe donc au développement de l’industrie locale.

Les critères de choix d’une chemise de travail

Une chemise de travail ne se choisit pas n’importe comment, car elle doit assurer plusieurs fonctions en vue de maintenir la propreté de l’utilisateur tout au long de sa journée de travail.
Lorsqu’on travaille dans un restaurant, l’hygiène et la propreté doivent être de rigueur. Il est donc impératif de porter des tenues de travail impeccables qui assurent diverses fonctions. Aussi, la tendance est à la chemise blanche, laquelle répond à de nombreuses attentes. Toutefois, pour vous aider à faire le bon choix, voici quelques critères de sélection.

Le côté pratique

Travailler dans la restauration implique des conditions de travail spécifiques. Les professionnels doivent respecter les règles imposées par la maison à savoir l’hygiène et la propreté. N’oublions pas qu’on travaille avec des produits alimentaires où il est possible de se former des bactéries et sans nul doute la présence des tâches un peu partout sur le lieu de travail et sur ses vêtements. Ces tâches sont dans la plupart des cas difficiles, voire impossibles à nettoyer, qu’il convient donc de porter des tenues de travail irréprochable notamment une chemise blanche. Celle-ci procure de nombreux avantages et son côté pratique est d’autant plus renforcé par sa facilité d’enfilage et sa simplicité d’entretien.

Le côté fonctionnel

Lorsqu’on choisit une chemise professionnelle, il ne faut pas non plus négliger son côté fonctionnel. Autrement dit, une chemise blanche doit accomplir diverses fonctions à savoir l’anti-tâche. Elle utilise alors une technologie de textile assez différente pouvant faire repousser les huiles et les bactéries de la fibre du coton. D’autre part, elle doit également avoir un pouvoir anti-odeur même en cas de présence de bouffée de chaleur dans le lieu de travail. En réalité, il existe des bactéries qui sont responsables de ces odeurs et la chemise blanche permet alors de les faire sortir de la fibre du coton. En fin, son côté fonctionnel s’explique également par son faible pouvoir d’absorption de liquide spécifique comme le vin, le café ou les sauces. Ces derniers vont tout simplement se glisser tout au long du tissu.

De l’aisance lors du portage

Les métiers de la restauration exigent de la rapidité et donc une grande liberté de mouvement. Si la chemise blanche qu’on porte génère de nombreuses gênes et lourd à porter également, on ne peut travailler dans la meilleure condition. Ainsi, il est indispensable de se procurer d’une chemise juste à sa taille et qui offre une grande aisance lors de son portage. Par ailleurs, si on tient à obtenir un modèle adapté à son environnement de travail, il est toujours conseillé de faire un saut sur les boutiques en ligne spécialisées. On s’assurera donc de trouver un bon rapport qualité/prix ainsi qu’une diversité de choix.

 

 

Quels travaux de rénovation entreprendre chez soi?

Faire du neuf avec de l’ancien en procédant aux travaux de rénovation chez soi permet de disposer constamment d’un intérieur confortable et tendance. Que les travaux concernent uniquement une partie de la maison, ou que la rénovation envisagée est complète, il convient de répertorier la liste des choses à faire et de les mettre dans un ordre précis pour faciliter leur exécution.

Les travaux de démolition et de remise en état

Pour changer la structure, pour agrandir l’espace d’une pièce, ou pour d’autres objectifs, le recours à la démolition d’un pan de mur est parfois nécessaire. Cela peut être la suppression des zones encombrantes, de cheminée, de cloisons, ou autres. Si la démolition fait partie des travaux à faire, elle doit être réalisée en premier lieu. La modification et la remise en état de la structure constituent les actions suivantes. Dans ce concept, il faut pareillement tenir compte des divers emplacements comme les accès aux futurs aménagements, les évacuations, les passages des gaines et les saignées.
Si le changement de l’apparence extérieure de la maison est aussi prévu, le ravalement de la façade doit être effectué.

La plomberie, le réseau électrique et de gaz

Ce trio, c’est-à-dire la plomberie en général, les matériels électriques ainsi que le réseau du gaz, est fortement sollicité au quotidien. Leur remplacement peut être nécessaire lorsqu’ils présentent de l’usure. Outre cela, l’aménagement envisagé peut requérir la mise en place de nouvelle infrastructure de plomberie, d’installation électrique ou de gaz. Les matériels imposants, comme les diverses tuyauteries, nécessitant un encastrement doivent être placés avant la remise en état complet, ou la finition.

Le calorifugeage

Que la réfection du réseau d’eau chaude a été planifiée ou non, l’isolation de la tuyauterie afférente s’impose. Le calorifugeage doit impérativement faire partie des travaux de rénovation à réaliser. Ce système présente plusieurs avantages considérables, comme l’évitement de la déperdition de la chaleur, et l’économie d’énergie qui favorise la réduction du montant de l’électricité. Par ailleurs, suivant le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie, la réalisation des travaux de calorifugeage est subventionnée, donc les propriétaires n’ont pas besoin de débourser des sommes conséquentes pour le faire.

Les travaux d’isolation et de revêtement

L’isolation phonique et thermique peut être refaite si nécessaire.
La réfection des murs, des plafonds et du sol fait partie des incontournables lors de la rénovation d’une maison. L’idéal, avant de procéder à la peinture ou à la pose de revêtements, est de refaire entièrement la surface. Le décapage ou l’enlèvement des parties défaillantes commencent cette intervention. Puis il faut bien nettoyer cette partie pour appliquer l’enduit pour le plafond et le mur. Ce dernier peut être du ciment, du mortier ou du plâtre. Une fois que c’est fait, la finition consiste à poser les revêtements muraux, ou à faire la peinture. Concernant le sol, il convient de mettre la chape pour fixer le revêtement final (parquet, carrelage, ou autres).

Les principaux travaux à faire lors d’une rénovation sont ceux qui ont été énumérés ci-dessus. Leur réalisation doit s’effectuer suivant cet ordre. A chacun de l’adapter selon les réfections qu’il souhaite réaliser.