Isoler sa maison : par où commencer ?

Lors d’une construction ou rénovation, l’isolation permet de faire des économies d’énergie et apporte un certain confort aux habitants. En matière de performance énergétique, l’isolation thermique de toute la maison s’impose !

L’isolation des combles : un facteur primordial

Par où démarrer ? L’isolation de votre toiture et celle des combles sont à considérer en priorité afin de limiter les déperditions thermiques. En effet, ce sont les endroits où s’échappe une bonne partie de la chaleur, durant la période hivernale. Il convient de prendre un isolant de qualité et suffisamment épais qui se pose entre la charpente et la cloison délimitant la surface sous vos combles perdus. Vous réduirez ainsi votre consommation énergétique. Vous avez des combles peu accessibles et vous ne savez pas comment les isoler ? Confiez la tâche à un artisan expérimenté et qualifié RGE afin de profiter des avantages fiscaux octroyés par l’état !

L’isolation des murs : traiter les ponts thermiques en seconde étape

Les murs représentent environ 25 % de pertes énergétiques alors une bonne isolation permet de garder la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. Tout d’abord, on traitera les murs exposés au Nord et à l’humidité. D’autre part, l’isolation par l’intérieur reste très prisée car moins coûteuse. Afin d’assurer un confort, un espace habitable et des économies à l’occupant, les professionnels choisissent les matériaux en fonction de leur résistance et conductivité thermiques. Grâce à l’isolation performante, les appareils de chauffage se trouvent aussi moins sollicités. L’isolation phonique, elle, figure parmi les facteurs préoccupants à cause du trafic routier.

L’isolation des sols : des économies durables

Il faut se poser des questions sur la nature des sols existants avant de procéder à une isolation. Est-il situé au-dessus d’un vide sanitaire ou voyez-vous des traces d’humidité ? Faites-vous aider par un professionnel pour éviter des mauvaises surprises comme les remontées capillaires dans les murs des bâtiments anciens ! Sinon, il est possible de poser une dalle en béton cellulaire ou des panneaux rigides par-dessus le sol.

Remplacer les fenêtres et les équipements pour améliorer l’isolation thermique

Après avoir isolé les murs, il est plus facile de s’occuper des fenêtres. Bien sûr, on examine l’état du châssis pour savoir exactement ce qu’il faut changer. On peut remplacer un simple vitrage ou survitrage par un double ou triple vitrage. De plus, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt ou d’aides totales et partielles. N’hésitez pas à acquérir aussi une nouvelle chaudière ou un chauffe-eau pour engendrer plus d’économies ! Il est, également, recommandé d’installer une ventilation mécanique centralisée pour évacuer l’humidité et renouveler l’air ambiant.

Une isolation performante passe par une isolation sous toiture, une isolation des combles, une isolation thermique et une isolation phonique. Un professionnel possède des compétences en matière d’étanchéité à l’air ainsi que des connaissances sur l’isolation suivant les nouvelles exigences RT 2012.