Musculation : comment avancer de façon efficace et rapide ?

« Dans un mois, deux au maximum, je dégagerai déjà une autre allure ! » Tel était votre rêve au moment où vous avez décidé de vous lancer dans la musculation. Mais là, vous vous sentez un peu dérouté vu le résultat qui tarde à apparaître. Il serait peut-être temps de revoir vos démarches et techniques d’entraînement. Tour d’horizon de ces exigences pour des résultats palpables !

Un programme sérieux pour s’entraîner

Lorsque l’on ignore les voies qui doivent être suivies, aucun progrès ne se produit. Inutile de réaliser tous les exercices sans savoir en quoi cela mène. Il en est de même pour l’usage des équipements en salle sans but exact. Vous devez alors établir, avant tout, un vrai programme. En tant que débutant, trois séances d’entraînement en full body suffisent par semaine. Si vous êtes assez libre, vous entraîner cinq fois en une semaine ne fait aucun mal. En revanche, cela accélère les résultats. Vérifiez que les exercices s’alignent parfaitement à vos attentes pour éviter les mauvaises surprises.

Le corps en intégralité

Un homme avec des biceps bien dessinés, ça attire ! Ce n’est pourtant plus le cas lorsque l’on remarque ses trop petites jambes. Voilà pourquoi il s’avère nécessaire de travailler le corps de manière intégrale. L’entraînement complet permet aussi d’empêcher d’éventuels déséquilibres des muscles. Sinon, certaines blessures et douleurs seront au rendez-vous. Une importante remarque également : les muscles du corps humain s’enchaînent. Lorsque vous vous penchez sur un muscle, cela a des effets sur son antagoniste.

Une nutrition adaptée au sportif que vous êtes

Le fait de trop manger annule parfois les effets des exercices, à cause de l’excès des valeurs nutritives non digérées. Par contre, une alimentation insuffisante et non équilibrée ne permet pas de développer vos muscles. La solution : assez de protéines, 5 fruits et légumes avec des graisses utiles au quotidien ! Pour consommer la bonne dose de protéines, il faut savoir que 30 grammes suffisent pour les plus petits. Avec un corps déjà développé, vous devez en manger une cinquantaine de grammes à chaque repas. Les poissons et les œufs, les viandes et le fromage vous procurent ces nutriments. Les glucides ne doivent pas répondre présents à tous les repas. À l’issue des entraînements, n’oubliez pas les aliments contenant des glucides, à savoir les légumineuses et le riz.

Les détails assurant la performance

Un bon repos devient une nécessité pour les sportifs. Accordez de temps en temps à votre corps des jours de récupération. La qualité du sommeil, lorsqu’elle n’est pas trop courte, aide vos muscles à se former. Afin d’améliorer l’efficacité de leurs exercices, certains ont parfois recours à des stéroïdes (attention à la santé avec l’utilisation de produits de ce type ! ). À part le repos, l’alimentation et les efforts durant les entraînements, la plus importante source de réussite se repose dans votre motivation. Cherchez la bonne raison pour la musculation. Est-ce seulement pour plaire à quelqu’un ou pour votre satisfaction personnelle ?