La vérité sur les assurances dma

La dma, une protection complémentaire

La dma (assurance Décès et Mutilation Accidentelle) est une police d’assurance qui vient compléter l’assurance-vie, elle ne la remplace pas. Elle contribue à assurer le membre et sa famille en cas de décès ou d’un accident grave affectant le corps-même de l’assuré. Une blessure grave comme la perte d’un membre, de la vue ou autres mutilations peuvent avoir des conséquences graves sur toute la vie de la famille.

Par exemple si un couple dispose de deux revenus et s’est engagé en conséquence en empruntant des sommes en rapport avec ses gains mensuels, la perte d’un des salaires remettra en cause la totalité de l’organisation familiale et mettra à mal à plus ou moins longue échéance, les projets programmés comme les études futures des enfants.

La dma n’est pas une arnaque

Sur internet, il est facile de créer des rumeurs sans être poursuivi pour la diffusion de fausses informations. L’adage populaire dit qu’ « il n’y a pas de fumée sans feu » ou encore et surtout « calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ». C’est malheureusement possible plus que jamais sur les réseaux sociaux avec leur diffusion instantanée tous azimuts.

Les usagers s’indigent très vite sur de fausses informations non contrôlées et une fois que la rumeur est lancée il est très difficile de la rattraper. Pour apporter un démenti sur l’affaire escroc dma par exemple, qui a pu être généré aussi bien par un assuré déçu par son assurance parce qu’il avait des exigences inappropriées et simplement qu’il n’avait pas lu ou comprise correctement son contrat, que par un concurrent de la compagnie incriminée à tort, il faut fournir un travail de longue haleine pour remettre les faits à leur vraie place.