J’envisage un break amoureux, pour faire un point réaliste

J’ai traversé pas mal d’épreuve dans ma vie et dans mon couple. Je pensais être arrivé à un stade ou la sérénité pouvait s’installer… Mais en amour, il ne faut jamais penser que les choses ne peuvent plus changer. Pour moi la parole à une grande valeur, si je m’engage ou si je vous donne ma parole vous pouvez compter dessus quoi qu’il m’en coûte. Et d’ailleurs régulièrement ma moitié me la rappelle, tu as annoncé que tu le faisais alors… tu t’es engagé à faire ceci ou cela…

Mais je vois avec déception, que ma parole à une valeur non négociable et que celle qui sort de sa bouche, à l’inverse ne l’engage à rien… Ben voyons ! Il y a des obligations mais que pour les autres… En fait je suis toujours le dindon de la farce. Un événement, survenu il ya peu ma confirmé que on ne changeait pas les gens, et qu’ils pouvaient faire preuve de bonne volonté, mais le naturel reprendra ces droits quoi qu’il arrive ? Je me résigne donc à en conclure qu’un break amoureux, me permettra de savoir si ma vie me conviens et ce que j’en attends maintenant.

J’envisage-un-break-amoureux,-pour-faire-un-point-réaliste.

C’est son choix, qui ma fait prendre l’option séparation momentanée

Comme je l’ai écrit au-dessus, des promesses, toujours des promesses… Au bout d’un moment je n’y crois plus… Je n’attends même plus… Trop de demandes encore et encore, des paroles pleines d’espoirs en réponse et concrètement pas grand-chose. Je tourne en rond. Le levier, s’est activer tout seul, un choix, une décision, et comme toujours un espoir en la tolérance des autres surdimensionnée.

Cette fois, ça ne marche pas, je ne veux pas encore faire comme si je m’en foutais, faire en sorte que tout ce passe bien dans le meilleur des mondes. Moi, aussi j’ai de droit de ne pas être satisfait et je suis aussi en droit de dire que cela ne me conviens pas. Je pense simplement que l’on ne peut pas abuser de la gentillesse et de l’amour que nous porte l’autre. Je vais donc faire une pause dans le couple que je forme. Nous verrons bien !