Bricoleur ou pas du tout bricoleur

Par principe en général, je me refuse à tout ce qui peut se rapprocher du bricolage… Ayant hérité des deux mains gauches de mon père, mes proches évitent de me donner une tâche qui pourrait au départ semblé d’une simplicité enfantine comme percer un trou pour mettre un clou, moi je suis le genre de mec qui va vous tomber la cloison…

Donc quand mon beau-père me téléphone pour venir l’aider à monter sa clôture en PVC commandé sur le net et a monter soi-même, je me suis dit qu’il n’avait pas la moindre idée de ce qui allait se passer et en moi-même je me suis dit que s’était pas gagné pour la clôture… Mais bon, je ne pouvais pas refuser, cela ressemble à une vraie excuse de fainéants… « Je ne suis pas bricoleur… » Bof, pour dire je ne viendrais pas vous aider. Donc, me voilà remonté à bloc, pour me lancer dans le week-end travaux.

Bricoleur ou pas du tout bricoleur

Le roi du montage, c’est moi !

Samedi matin, le jour et se lève, j’ai l’équipement, la motivation et beaucoup d’angoisse sur l’ajournée qui arrive. Une fois devant, les morceaux de clôtures, j’ai vu l’ampleur de la tâche. Je me saisis de mode d’emploi, et comme tous ils vous disent qu’en quelques heures le travail sera fait… Mais on sait tous que des 4H de montage évaluer nous on sera plus près des 4 jours. Je prends mon courage à deux mains et surtout une magnifique excuse pour ne pas me lancer, je vais aller consulter en ligne sur le site du revendeur qui m’invite à visualiser notre notice de montage horizontal ce que je fais.

Là un, miracle je n’avais concrètement besoin que d’un tournevis et hop. J’ai fait le héros et je suis revenu vers mes deux alliés de bricolage et j’ai le mec qui sait, avec facilité j’ai fait et j’ai réussi dans l’après-midi nous avions fini, et mon beau-père pense que je suis le roi du montage !