Le chocolat dans tous ces états

Moi, je suis un gourmand. J’aime le chocolat, et en cette période de fête de fin d’année, je m’en donne à cœur joie… De toutes les formes, de tous les gouts, les chocolatiers rivalisent d’originalité et de saveur. Pour un accroc comme moi au chocolat c’est une mission impossible de ne pas se laisser tenter.

Je sais bien que je vais le regretter après, mais bon la vie est courte et des occasions de se faire plaisirs se font de plus en plus rares ces derniers temps. Alors, je compense en me satisfaisant de me dose quotidienne de chocolat. Ce n’est pas bien compliqué ou que vous alliez on vous propose une paillote, une dégustation de truffes etc…. Pour moi c’est le paradis.

Le-chocolat-dans-tous-ces-états

Et ceux qui n’aiment pas ça, le chocolat !

Néanmoins cette profusion, m’a amené à me demander comment ceux qui n’aimaient pas le chocolat faisaient ? C’est vrai, il y a surement des gens qui ne sont pas fans, et sur quoi se rabattent-ils ? Hormis les pâtes de fruits, que peuvent-ils bien choisir ? C’est un peu injuste pour eux. C’est aussi Noël pour eux.

Je trouve que la dictature commerciale de ces fêtes devient un peu pesante. Noël en théorie est une fête de partage et de joie, mais les grandes enseignes et les fabricants en font une fête ultra-individualiste, ultra-codifié pour répondre à leurs besoins de faire du chiffre. Pensez aux autres en cette période est la ligne de conduite et faites-vous plaisir avant tout !