Je n’aime pas les marathons.

Ce n’est pas du tout la course que j’aime, c’est trop long et je n’arrive pas du tout à progresser ou à trouver du plaisir. Je cours habituellement dix kilomètres, c’est une distance que j’aime bien et qui me maintiennent en forme. Sur celle-là j’arrive au fil du temps à progresser et je m’emploie à améliorer mon temps du mieux que je peux.

Deux fois par an, il y a un marathon associatif près de chez moi alors j’essaye d’y participer quand même afin que de l’argent puisse revenir à l’association. Je trouve l’idée très sympa d’associer le sport et le caritatif. Mais c’est très dur et en règle générale je dois bien me préparer pour arriver à le courir.

Je n’aime pas les marathons.

Sinon je n’en ferais pas du tout.

Si ce n’était pas juste à côté de chez moi, je n’en ferais pas car vraiment c’est dur pour moi. Je ne suis pas un coureur de fond, je préfère courir rapidement et moins longtemps. Une fois j’ai assisté à un marathon avec de vrais leaders, c’était impressionnant, les coureurs sont en moyenne à vingt kilomètres heures durant quarante deux kilomètres, c’est bluffant.

Moi je fais une moyenne de douze kilomètres heures lorsque je cours mon dix kilomètres, à côté cela fait ridicule. Mais bon moi j’aime bien cela et je ne cherche pas non plus à viser l’excellence, je me contente de maintenir mon rythme que mon corps peut fournir. J’ai des amis du même âge que moi qui ne tiendrais pas dix minutes en courant.