Ne devenez pas un mouton comme ceux victimes de l’affaire iag

La réputation négative, vous connaissez ? C’est un procédé qui consiste à salir et à ternir l’image d’une entreprise qu’on prend pour victime, au travers de tous les moyens mis à sa disposition sur le net et, comble du ridicule, le sont proposés gratuitement ! Vous connaissez tous ces moyens en les côtoyant chaque jour ou du moins en les visitant de temps en temps.

Ce sont les réseaux sociaux, les sites internet d’avis, les forums de discussions, les sites de buzz et les sites d’informations. Une très bonne assurance a fait les frais récemment de ce genre d’opa néfaste et vicelarde et s’en est sortie grâce au soutien de ses clients et au fait que la vérité remonte toujours un jour à la surface.

Elle a eu l’ingénieuse idée de proposer en ligne, un site sur http://www.gestion-iag-au-top.com permettant de contrer les rumeurs, de poster les témoignages des personnes satisfaites et de proposer noir sur blanc les preuves que les propos véhiculés sur le net n’étaient que purs mensonges et calomnies !

Comment ont procédé les malfrats ?

Oui on peut qualifier ce genre de personne, et afin de rester poli, de malfrat ! Voir de cyberbandits ou cyber criminel puisqu’ils usent de moyens illégaux et immoraux pour salir la réputation de groupe qui ne le méritent pas ! Se sentir caché derrière un écran peut donner de la force, mais ça n’en reste pas moins une preuve de faiblesse.

La lâcheté n’aura pas eu en tous cas, raison de l’assurance IAG qui a su se sortir intelligemment de ce petit drame qui aurait bien plus mal finir ! La procédure de ces lâches est très simple : ils postent des avis négatifs, des accusations calomnieuses, des rumeurs et des mensonges à l’encontre de l’entreprise sur des forums, sur Facebook, twitter et autre site informatif qui parlent d’assurance ou publient un article sur le domaine…et ils n’ont plus qu’à attendre.
Le français type, franchouillard, râleur, révolté… va ensuite tout naturellement prendre le relais en répondant, partageant, s’offusquant et véhiculant l’information sans même l’avoir vérifié, auprès de son cercle d’amis qui continuera à vitae eternam en continu, dans un cercle interminable permettant de toucher un maximum de personnes !
C’est un peu le principe du mouton qui suit le troupeau sans se poser de question, qui beugle à tout va sans savoir pour quoi et qui finalement fini sa course en s’écrasant au pied d’une falaise en suivant les autres suicidaires !