Partir en mission humanitaire : comment organiser ce voyage ?

Partir en mission humanitaire : comment organiser ce voyage ?

Vous envisagez de mettre votre carrière professionnelle ou votre parcours universitaire en pause, afin de vous consacrer à une cause noble et juste ? La mission humanitaire est définitivement un voyage unique à entreprendre, afin de vous sentir utile, d'apporter votre participation à une action altruiste et découvrir une nouvelle culture. Plusieurs solutions peuvent être envisagées pour cela, c'est ce que nous vous proposons de découvrir.

Le Service Volontaire Européen : un voyage humanitaire pour Européens de 18 à 30 ans

Si vous avez entre 18 et 30 ans et résidez dans un pays de l'UE ou partenaire du programme Jeunesse et Action, dans ce cas, le Service Volontaire Européen vous propose de partir en Europe, mais également dans d'autres pays du monde, pour participer à la lutte contre les inégalités en tout genre, ou pour intégrer un programme de protection de l'environnement ou du patrimoine, entre autres.

Les missions humanitaires du SVE durent entre 2 semaines et 12 mois, et chaque participant est intégralement pris en charge. Si toutefois vous envisagez de partir en dehors des frontières de l'UE, dans ce cas, l'obtention d'un passeport est obligatoire.

La mission de Service Civique, pour les jeunes de moins de 26 ans

Les personnes âgées entre 16 et 25 ans peuvent opter pour la mission du service civique, proposant du soutien scolaire, des interventions dans les projets éducatifs, ou l'accompagnement de personnes à mobilité réduite dans le monde entier. Les missions sont particulièrement vastes et durent entre 6 et 12 mois. Pour en savoir un peu plus concernant la mission du Service Civique, cliquez ici.

Le bénévolat, le type de voyage humanitaire le plus répandu

Là encore, les missions proposées aux bénévoles souhaitant intégrer un chantier humanitaire sont particulièrement diversifiées, et vous proposent de partir partout dans le monde. En fonction de vos envies de voyage et de votre sensibilité, trouvez la mission qui vous correspond.

Pour faire du bénévolat à l'étranger, il faut être âgé de 16 ans minimum. L'intervention sur le chantier dure entre 2 et 3 semaines et, contrairement aux précédentes solutions présentées, ne donne lieu à aucune indemnité. De ce fait, il est essentiel de disposer des fonds nécessaires, pour se rendre sur place et obtenir un visa.

Le Volontariat de Solidarité Internationale, pour des missions longues

Vous êtes sans activité professionnelle et souhaitez vous consacrer à une noble cause, sur une durée de 6 mois à 2 ans ? Dans ce cas, optez pour le VSI, vous permettant de devenir animateur social, professeur ou même infirmier dans le cadre d'une mission humanitaire et ce, partout dans le monde. De nombreuses associations proposent aux majeurs sans emploi d'intégrer ce type de programme. Ceux-ci reçoivent alors une indemnité, entre 100 et 813 euros par mois.