Progresser en langues étrangères et exercer le métier d’Agent de protection rapprochée

Le métier d’Agent de protection rapprochée se réserve pour ceux qui possèdent un corps robuste et en bonne santé. D’une manière générale, le travail se résume comme suit : protéger la vie d’une personne. L’agent est rattaché à cette personne et fera tout le nécessaire pour qu’il ne lui arrive rien. Certains critères sont à respecter si on veut exercer ce métier. Cela concerne les formations, les diplômes et les différentes compétences. Une parmi ces dernières est le fait de connaitre des langues étrangères.

En quoi consiste exactement le métier

L’Agent de protection rapprochée ou encore le garde du corps se charge de la surveillance humaine et électronique. Mais il s’occupe surtout de la protection physique de la personne pour laquelle il travaille. Cela se fait à longueur de temps et il accompagne son « boss » partout où il se déplace que cela soit dans un endroit public ou privé. Il ne peut pas s’absenter ou rester distrait ne serait-ce qu’une minute. Il n’a pas droit à l’erreur et doit rester attentif à tout. Sa concentration et son sens de l’observation sont alors à travailler. En même temps, il est de son devoir de s’assurer que la personne se sente à l’aise sans souffrir de sa présence. Il doit ainsi rester le plus discret possible. Et par-dessus tout, il doit savoir garder son sang froid quoi qui se passe.

protection_rapprochee

Quelles conditions remplir pour soumettre une candidature pour le poste

Le premier point se focalise sur la possession d’une carte professionnelle que le préfet du département délivre. Sur cette carte figure un numéro qui justifie que le candidat a suivi une formation obligatoire relative au métier. Sans cela, la candidature sera jetée aux oubliettes. En outre, devenir garde du corps requiert la possession d’une bonne stature. Associé à cela, il est aussi nécessaire d’accompagner son dossier d’un certificat médical d’aptitude au sport de compétition. Cela prouvera qu’il possède une bonne capacité physique pour l’exercice du métier.

D’ailleurs, si la personne n’a pas ce certificat en main, elle ne sera pas acceptée au sein des organisations qui se chargent de la formation adéquate au travail.
En dernier lieu, et c’est très important, il faut que celui qui veut devenir Agent de protection rapprochée puisse se communiquer avec des langues étrangères. Ceci se traduit par le fait que la protection ne se limite pas uniquement sur son territoire. Cela s’étend surtout sur différents pays du monde. Si la personne n’est pas multilingue, il lui sera exigé de parler l’anglais ou du moins connaitre les bases courantes pour pouvoir tenir une conversation.
Pour remplir ce dernier critère, il est préférable se suivre des cours de langues. A Paris, il existe un centre où vous pouvez apprendre des langues étrangères ou à défaut l’anglais. En effet, les formateurs seront ravis de vous aider afin d’atteindre votre objectif grâce à des cours d’anglais à Paris.