Le culte du ringard !

J’ai un ami, un ami que je connais depuis l’enfance. Aussi loin que je me souvienne il a toujours été un peu celui de qui on rigole, pour son, look, pour son mode comportement etc… Il a toujours fait partie de la bande, mais finalement a toujours été celui qu’on ne prend jamais au sérieux. Les années ont passé et nous sommes devenus des adultes. Nous avons tous plus ou moins suivi le mouvement en nous mettant en couple, avec un job , un chien etc… Mais lui non !

Finalement je me rends compte que nous avons une part de responsabilité dans son parcours. Nous avons au fil du temps, pris pour une vérité l’étiquette que nous lui avions collée quand nous étions gamins, et nous ne lui avons plus jamais décollé. Nous sommes toujours en contact les uns avec les autres, nous faisons en sorte de nous retrouver pour une ou deux soirées tous ensemble. Comme au bon vieux temps !

Le culte du ringard !

Des préjugés qui ont façonné sa personnalité et qui nous rendent bêtes et méchants.

Mais finalement la hiérarchie du groupe se recrée inconsciemment. Il occupe toujours celle du ringard. Mais nous ne nous rendons même pas compte que nous sommes intransigeants, que nous ne lui avons jamais laissé une place pour réellement nous montrer qu’il est, que notre façon de le voir comme un looser a fini par lui faire croire qu’il en était un. Aucune d’entre nous, ne se donne la peine de comprendre sa vie d‘aujourd’hui, c’est comme si c’était gravé dans le marbre.

J’ai trouvé que certains de mes amis étaient toujours aussi cons que quand ils avaient 14 ans… Nous ne sommes plus les ados un peu fous que nous étions. Nous sommes des hommes aujourd’hui et il serait temps surtout avec nos camarades de nous comporter comme tel. Je n’ai jamais trop adhéré à la moquerie et à la méchanceté gratuite. Chacun a le droit, d’être ce qu’il veut ! Et il arrive, parfois que ce qui nous donne une image très négative, soit en réalité une déformation de nos désirs… Bref, vive les ringards !!!