Ski joering : qu'est-ce que c'est ? J'ai testé pour vous !

Ski joering : qu'est-ce que c'est ? J'ai testé pour vous !

Le ski joering est un moyen qui a été déjà utilisé depuis longtemps par le peuple scandinave. À l’époque, c'est-à-dire il y a déjà plus de 2 500 ans, il servait essentiellement comme moyen de transport. Mais il a évolué avec le temps et est devenu un loisir et actuellement une discipline de compétition sportive. J’ai exclusivement effectué un test pour vous sur cette activité sportive qui est devenue très prisée : le ski joering.

Qu'est-ce que le ski joering ?

Si vous êtes un passionné de sport de glisse, alors le ski joering est fait pour vous. Il s’agit en effet d’une discipline sportive qui consiste à combiner le ski et l’équestre. Il se pratique généralement avec un équidé (cheval ou poney) attelé qui tire le skieur : c’est le si joering cheval. Il peut également être tiré par un chien. L’attelage animal comprend donc le chien pour tirer le skieur : c’est le joering chien. Actuellement, il existe des attelages motorisés (motoneige ou moto) qui ne nécessitent plus l’utilisation d’un animal. Le ski attelé, c’est l’autre appellation du ski joering, peut se dérouler sur une piste de neige damée ou dans une carrière fermée et très rarement sur une piste.

Le terme « ski joering » provient du terme suédois « Skidkörning » ou du terme norvégien « skikjoring ».

Avec quels chiens pratiquer le ski joering ?

Le ski joering canin se pratique avec deux ou trois chiens. Un seul chien n’arrivera pas tout seul à tirer le skieur sauf si c’est un petit enfant ou c’est un grand chien très robuste. Les chiens d’attelage sont les meilleurs pour cette discipline. Ce sont :

  • Husky de Sibérie : c’est une race de chien originaire de Sibérie de l’est. C’est un habitué d’attelage.
  • Alaskan Husky : de race hybride de l’Alaska en Amérique du Nord. C’est un chien d’attelage idéal.
  • Malamutes : c’est une race originaire également d’Alaska
  • Samoyèdes : c’est un chien nordique russe originaire de Sibérie occidentale qui est également un chien d’attelage par excellence.

En fait, toutes les races de chien robuste, solide et énergique peuvent être utilisées en ski joeiring : chiens des inuits, Golden retrievers, Schnauzer géant, les Labradors, setters, Pointers. Pour ma part, j’ai tenté l’expérience avec deux chiens de berger et c’est une sensation réussite.

Quelles sont les sensations du ski joering ?

Comme les sports extrêmes, je suppose que la plupart d’entre nous n’en ont jamais pratiqué. Je dirais alors comme sur une montagne russe. Le ski joering provoque des sensations fortes et indescriptibles. C’est un mélange à la fois de plaisir, d’envie et d’angoisse. Il n’est pas très dangereux et procure une sensation de liberté et un désir d’aventure encore et encore. Il fait monter l’adrénaline surtout dans les passages tournants et c’est très amusant. Il arrive de temps en temps de tomber ou de faire des mauvais pas mais c’est encore plus amusant. Avis aux âmes sensibles, Il n’est pas conseillé de faire le ski joering avec un cheval. Il faut peut-être débuter avec un chien qui est facilement maîtrisable.

Par quoi remplacer le ski avec un chien de traîneau ?

Le chien ski de traîneau peut être remplacé par un véhicule motorisé comme une motoneige ou une moto. Dans les grandes compétitions, les participants utilisent un véhicule plus puissant et tout terrain comme les quads de neige ou les chenilles de neige. Cela permet au skieur de prendre encore plus de vitesse et parcourir plus loin encore. Le ski joering à vitesse élevée procure encore plus de sensation et de plaisir plus intense.

Comment pratique le ski joering canin ?

Tout d’abord, il faut que le ski ne dépasse pas le mètre cinquante. C’est le plus important. Il peut gêner non seulement les chiens mais peut provoquer des accidents graves si une chute survient. Au démarrage, le premier réflexe à avoir ce n’est pas de gagner en vitesse mais d’essayer d’avoir une position confortable et stable. Si les chiens sont puissants alors le démarrage peut être brutal. Il importe donc d’avoir un équilibre et une stabilité maximale. Ensuite, il faut que le skieur soit en parfaite harmonie avec ses chiens. En effet, il n’y a pas de rênes pour guider les animaux. Donc, ils répondent seulement aux ordres que leur maître leur indique. Pour avoir plus de chance de réussir, il faut donc qu’il y ait un entraînement au préalable et instaurer une bonne complicité entre le skieur et ses chiens.

Peut-on pratiquer le ski joering avec son chien ?

C’est une très bonne idée du moment qu’il s’agit d’un chien énergique. Naturellement, la complicité entre le chien et son maître n’est plus un blocage. Il suffit de faire quelques entraînements et habituer le chien au port de l’attelage et des harnais et les restes se font sur neige. Il faut tout de même prendre en compte les différentes contraintes lors d’un voyage avec un chien. De nombreux lieux n’acceptent pas les chiens ou autres animaux de compagnie. De ce fait, il faut préparer bien à l’avance le départ et le voyage : réservation d’hôtels qui accepte les animaux de compagnie, repas et tous les nécessaires pour un voyage en bonne compagnie.